U-POP 2020/2021

L’Université Populaire, qu’est-ce que c’est ?

L’Université Populaire se veut rendre la culture et les connaissances nouvelles accessibles et compréhensibles à tous, dans un cadre ouvert et convivial, sans distinction d’âge, de formation ou d’origine.

L’Université populaire propose des conférences d’environ une heure et sont suivies d’un dialogue avec le conférencier. Le programme annuel est ouvert à toutes les grandes disciplines comme les sciences, les lettres et les arts, la musique, le cinéma, la médecine, l’histoire, la sociologie…

L’Université Populaire de Monségur est née du désir de se réunir lors de rencontres autour d’intervenants, fins connaisseurs des thèmes proposés. Car nous croyons que le savoir est intimement lié à l’idée de démocratie qui cultive le pluralisme et refuse l’entre soi. C’est donc une manière d’échanger entre nous, de découvrir de nouvelles idées, de développer son esprit critique, de s’ouvrir au monde et à l’autre. De se sentir libre et responsable.

U-POP 2020-2021 : les libertés

Cette année, nous vous proposons le thème suivant : les libertés

Liberté, un des trois principes inscrits au fronton des mairies et récurrent sujet au baccalauréat de philosophie.

Mais cette année, à l’Université Populaire, nous parlerons des libertés, chez nous et ailleurs. De nos champs de possibles et de notre espace de liberté personnel dans tous les choix de notre vie quotidienne. Et comme toujours avec des intervenants locaux ou venant d’horizons plus lointains.

Médecine et/ou Médecines

La médecine « moderne », technologique, « scientifique » a permis de faire reculer de nombreuses pathologies. Mais à l’heure du virage épidémiologique, elle ne tient plus complètement ses promesses. En outre, nos certitudes ont été bousculées par de nombreux scandales : le sang contaminé, le médiator et d’autres encore. Les médecins généralistes sont sollicités pour de nombreuses plaintes pour lesquelles la réponse médicamenteuse est inappropriée, et souvent ils doutent de l’efficacité de certaines thérapeutiques. Ils peuvent se tourner alors vers d’autres réponses et en particulier vers les médecines «alternatives ».

Pour cette conférence, nous recevrons Catherine Jung, médecin généraliste retraitée, membre fondateur de la maison de santé du Neuhof, enseignante au département de médecine générale de Strasbourg, membre de la fédération régionale des maisons de santé, ainsi que Aurélien Abels-Eber, Masseur-kinésithérapeute exerçant depuis 8 ans en milieu rural, également ostéopathe et naturopathe.

Rendez-vous donc le jeudi 17 septembre de 18h à 20h dans le hall du Cinéma Eden.
Accès gratuit et pour tous.

Des masques et du gel hydroalcoolique vous seront mis à disposition au regard des directives sanitaires.

La projection du documentaire “Cueilleurs en résistance” de Julien Despres est prévue à 21h.
“Cueilleurs en résistance” part à la rencontre, en France et au Maroc, de médecins, agronomes, agriculteurs et cueilleurs qui cherchent le fragile chemin de la cohabitation entre l’homme et la nature.